Forum de l'association Tau Ceti
http://www.tau-ceti.org/forum/

Review de A scanner darkly
http://www.tau-ceti.org/forum/viewtopic.php?f=9&t=50
Page 1 sur 1

Auteur:  fredpurple [ Lun Oct 17, 2011 8:48 pm ]
Sujet du message:  Review de A scanner darkly

A scanner darkly est un film de Richard Linklater sorti en 2006 tiré du roman Substance Mort écrit par Philip K Dick en 1977.

Pièce jointe:
215px-A_Scanner_Darkly_Poster.jpg
215px-A_Scanner_Darkly_Poster.jpg [ 24.13 Kio | Consulté 5147 fois ]



Fred ( Keanu Reeves) est un agent des stups infiltré dans le milieu des toxicomanes sous l'identité de Bob Actor. Il vit désormais dans son ancienne demeure familiale avec 2 énergumènes ( Woody Harrelson et Robert Downey Jr) complétement déphasés et accros tout comme lui à la substance M. La drogue commence à produire ses effets néfastes, leurs cerveaux grillés souffrent de diverses paranoïas et Fred perd le fil de la réalité, il ne sait plus vraiment qui il est. Tout se complique lorsque ses supérieurs lui demandent de rapporter et d'enregistrer les gestes de son entourage et de sa propre demeure. Alimentant derechef la schizophrénie de Fred dont les supérieurs ignorent qu'il est Bob Actor mais le soupçonnant de trafic important sur la foi de dénonciations d'un de ses amis. C'est le chant du cygne pour Fred malgré l'aide de sa « copine » (Wynona Rider), le cerveau grillé il terminera son voyage avec la substance M. Son trip le fera échouer dans un centre de traitement des toxicomanes de la substance-mort qui semble cacher un lourd secret. L'arrivée de Fred y est-elle aussi fortuite...


Ce film, même si ça ne saute pas aux yeux avec l'affiche, utilise la technique de la rotoscopie qui est un procédé d'animation qui part de scènes réelles filmés pour établir les calques servant de base aux dessins. Donc complétement différent de la technique de la rotoscopie de l'ère numérique. Outre ce rendu très créatif, le film est pour une fois une fidèle adaptation, aux dialogues près, d'une œuvre de Monsieur Philip K Dick; alias monsieur l'écrivain de SF qui a le plus inspiré Hollywood, morceaux choisis:: Blade Runner, Total Recall, Planète Hurlante, Impostor, Minority Report, Paycheck, Next et plus récemment l'Agence. Il est bon de voir un réalisateur fidèle et pas un simple pilleur. Le problème c'est que ce livre n'est pas son plus cinématographique, il faut aimer les conversations des junkies s'entretenant mutuellement dans leurs délires respectifs saupoudrés de paranoïa et autres travers. Mention tout de même à Woody Harrelson et Robert Downey Jr très inspirés (dans des rôles de composition...). Le film ne retranscris pas exactement l'univers de paranoïa et de schizophrénie du livre mais reste un formidable plaidoyer contre la drogue. A ce titre, le « body-count » de fin fait froid dans le dos, pour cette œuvre qui se veut la plus biographique de l'auteur. Pour une fois, on privilégiera la forme au fond pour ce film qui sort des sentiers battus.

Petite aparté sur la rotoscopie; Wiki dresse une liste des films ayant utilisé cette technique et j'ai compris pourquoi l'animation des premiers Disney était aussi magique. Cela m'a aussi remémoré la version du Seigneur des Anneaux sorti en 1978 qui utilisait ce procédé, cela le rendait très onirique et très malsain. C'était un vieux dvd déniché encore une fois dans mon vidéo-club mais seule la scène de la Moria était visible.Dommage, si quelqu'un a une version, je suis preneur.

Pièce jointe:
p_bugman.jpg
p_bugman.jpg [ 63.5 Kio | Consulté 5147 fois ]


POUR LES CURIEUX ET LES TIMBRES DE P.K.DICK

Page 1 sur 1 Les heures sont au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/